La 49ème édition du TPV en préparation (25-28 mai 2017)

Malgré un cahier des charges de plus en plus contraignant, dû à son appartenance désormais à l’élite des courses internationales UCI pour juniors, le Tour du Pays de Vaud roule vers son demi-siècle d’existence avec enthousiasme et confiance. C’est le sentiment du comité d’organisation, présidé par Alain Witz depuis 1998, soit vingt éditions en 2017 ! et qui s’est retrouvé dans la joie et la bonne humeur à La Chaux sur Cossonay pour la séance de la reprise.
Et pourtant, les temps sont difficiles pour les organisateurs cyclistes, surtout ceux des catégories dites « inférieures » mais qui ne le sont que sur le papier. Et encore ! Problèmes d’autorisations et de trafic routier, escorte motocycliste à organiser, manque de moyens et de soutiens financiers, retombées médiatiques limitées, bénévoles à convaincre, budget à boucler dans la douleur, etc. A tel point qu’il a fallu augmenter les tarifs : 5'000.- francs pour un départ, 10'000.- francs pour une arrivée d’étape.
Il n’empêche que le TPV n’a cessé de grandir, de se développer et de prendre du galon ces dernières années. Sa renommée va désormais bien au-delà des frontières de la Suisse et impose des responsabilités nouvelles à ceux qui sont en charge de le faire vivre. Le soutien des autorités vaudoises, sportives et politiques, est un élément vital pour sa réussite et il est heureux de constater que les responsables des villages et bourgs du canton sont de plus en plus sensibles aux efforts entrepris par Alain Witz et son comité afin de construire comme un puzzle le parcours des éditions à venir.
Comme c’est le cas depuis plusieurs années, une petite délégation a ainsi rencontré en juin dernier, à Lonay, les représentants des communes vaudoises à l’occasion de l’assemblée annuelle de l’UCV. Une belle réussite car 26 d’entre elles se sont montrées intéressées à accueillir le TPV dans le futur, soit pour un départ, soit pour une arrivée d’étape. Des négociations sont en cours jusqu’en 2019 afin d’assembler toutes les pièces du puzzle.
Alors que Cottens et Vuillerens ont déjà officiellement donné leur accord, les tractations sont bien avancées pour 2017 (25-28 mai) avec Montricher, Gollion, Ste Croix/Le Bullet et Trey. Pour la 50ème édition, en 2018, des contacts précieux ont été pris et l’on discute déjà du programme des festivités destinées à marquer dignement cet important anniversaire.
Quant à la traditionnelle Fondue des amis du TPV, retrouvailles de l’année nouvelle destinées à soutenir financièrement l’organisation, elle aura lieu le jeudi 19 janvier 2017 au restaurant Le Tsalé, aux Paccots.
Bertrand Duboux
Responsable médias TPV
6 sept. 2016