Le TPV, vivier du cyclisme international

Comme l’actualité cycliste le confirme depuis plusieurs semaines, le Tour du Pays de Vaud est bien un tremplin pour les carrières. Après avoir révélé et lancé les Suisses Stefan Küng, Tom Bohli, Terry Schir, Patrick Mueller et compagnie qui brillent actuellement sur le plan international, après la très belle victoire de Daniele Ratto (23 ans), lauréat du TPV 2006, dans la grande étape de montagne du Tour d’Espagne et dans des conditions épouvantables (pluie, froid, température de 5°), c’est Yuri Colonna qui s’est illustré en devenant cet été champion d’Italie juniors. Sous les couleurs de l’équipe Fosco Bessi, il avait fini 6ème de l’édition 2013 à 1’38 de l’Américain Geoffrey Curran après s’être classé 3ème à Corcelles/Payerne puis 8ème le samedi matin au col des Mosses.

Quant au Tchèque Petr Vakoc (21 ans), 2ème du TPV 2010 à 36 secondes du Danois Lars Norman Hansen, sacré champion olympique de l’omnium sur piste aux JO de londres, il vient de signer un contrat de deux ans comme néo-professionnel dans l’équipe belge Omega Pharma-Quick Step, celle de Cavendish et de Toni Martin notamment. Vakoc, alors stagiaire au Centre mondial de cyclisme, à Aigle, avait terminé 3ème au sprint à Echallens avant de gagner l’étape Corseaux-Orbe. Il s’était encore classé 6ème contre la montre et 2ème le dernier jour à Aubonne derrière Hansen. Il avait enlevé le classement par points de cette édition très disputée. Assurément une bonne recrue pour l’équipe de Patrick Lefévère qui l’avait fait passer depuis deux saisons par sa filière Espoirs U23. Il compte plus d’une dizaine de succès dans cette catégorie et a notamment remporté cette saison le Tour de Slovaquie.