Troisième étape

Adrien Costa grand dominateur du TPV, comme en 2014

Les Suisses à la fête avec Gino Mäder et Stefan Bisseger

La 47ème édition du Tour du Pays de Vaud s’est achevée à St.Prex par la victoire annoncée de l’Américain Adrien Costa, déjà vainqueur en 2014. Un doublé qui n’avait plus été réalisé depuis l’Italien Alessandro Bertolini en 1988 et 1989. A 18 ans, le jeune Californien, né aux Etats Unis de parents français, s’ouvre par la même occasion un futur dédié au sport cycliste professionnel, comme ses prédécesseurs Nathan Brown (2009), Taylor Eisenhart (2012) et Geoffroy Curran (2013). Il domine au classement final let talentueux Bernois Gino Mäder (18 ans) qui termine à 1’15 après avoir gagné le prologue de Lucens et la première étape à Tartegnin et le Danois Anthon Charmig, récent vainqueur du Trophée Centre Morbihan. Pour les Suisses, cette édition 2015 du TPV, désormais promu en Coupe des Nations, est une belle et grande réussite. Le Thurgovien Stefan Bisseger en a apporté la confirmation en gagnant au sprint l’ultime étape Pompaples-St.Prex (120 km), via les cols de Petra Félix et du Marchairuz. Que demander de plus à de jeunes coureurs engagés dans un apprentissage ou des études et réunis au dernier moment alors que les sélectionnés américains consacrent depuis un mois en Europe leur emploi du temps à la compétition ?

Malgré une dernière journée montagneuse, il eût fallu des circonstances extraordinaires pour empêcher Adrien Costa de triompher. Il y a quinze jours, il avait déjà terminé deuxième de la réputée Course de la Paix derrière son compatriote Brendan McNulty après avoir gagné l’étape la plus difficile. Très à l’aise dans les ascensions, redoutable contre la montre, il présentait toutes les qualités pour se succéder à lui même et c’est précisément dans la longue montée vers la station de Champéry, puis dans l’étape chronométrée l’après-midi, qu’il a fait la différence. C’est aussi là que le Suisse Gino Mäder a dû céder la vedette à Adrien Costa malgré une belle résistance contre la montre qui lui ouvre d’intéressantes perspectives d’avenir. Comme un certain Stefan Küng en 2010 ?

Côté romand, on notera la belle performance du jeune Vaudois Robin Froidevaux (17 ans), issu du BMX et venu au cyclisme routier depuis deux saisons seulement. Incontestablement un talent à suivre de près.

TCS
PMU
Prodis
Autocorner